Voyage: Balade à Nikko

Sur ce blog, vous aurez également l’occasion de découvrir certains de mes voyages. De tout les continents de notre Terre, l’Asie est toujours celui qui m’attire le plus. Plus particulièrement le Japon. Pays qui m’est cher depuis mes 8 ou 9 ans par ses couleurs, ses senteurs et ses extraordinaires paysages entremêlés d’une culture basée sur le respect.

Je tenais à vous présenter Nikko. Un lieu culte et très visité au Japon aussi bien par les locaux que les touristes. Il a pourtant fallu attendre mon troisième voyage au Japon pour enfin nous décider à nous y rendre. Nous avions profité d’une occasion un peu particulière et charmante. Nous étions avec les parents de l’un de mes meilleurs amis (expatriés) et lui même. Nous avions décidé de partir la journée ensemble sur place. Ils avaient un Japan Rail Pass, et pas nous. Du coup au lieu de prendre un petit train bon marché qui aurait mit +/- 2h30, nous sommes parti en Shinkansen, le luxe! C’est beaucoup plus cher, mais le confort est là. Moins de 50min pour aller au point relais afin de prendre un train plus petit.

Si vous êtes détenteur du JR Pass, vous pourrez vous rendre à Nikko sans frais supplémentaires en empruntant le Tohoku Shinkansen. Prenez un Shinkansen « Yamabito » ou « Nasuno » à partir de Tokyo ou de Ueno, jusqu’à Utsunomiya (environ 50 min), et changez pour la ligne JR Nikko jusqu’à la gare JR de Nikko (environ 45 min). La ligne JR Nikko étant une ligne locale avec des départs peu fréquents, vous devez faire attention à ne pas manger trop de glace en attendant le train (#truestorybro). Cette ligne locale est très belle, elle parcours de beaux sillons dans la campagne nippone. Le paysage fait agréablement passer les 45 min de trajet.
La Gare de Nikko est un jolie bâtiment de 1890
, toute proche du fameux temple Nikkō Tōshō-gū. Vous devrez de nouveau acheter cette fois des tickets de Bus pour pouvoir faire temples et autres activités. Pour notre part, nous avons choisi le temple Nikkō Tōshō-gū  et la cascade de Kegon.

Le petit train qui nous amené à la gare de Nikko. C’est un très mignon petit train aux banquettes de velours rouge.

Après le train, nous avons prit un Bus (comptez 2000 Yens cf. ticket ci-dessous) pour découvrir à notre aise, et en prenant autant de navettes souhaitées, la ville ancestrale de Nikko.

Voici la gare de Nikko, elle date de 1890

L’arrivée dans cette ville est assez dingue. On se croirait dans un Ukiyoe.

 

Le chemin qui mène au temple. Il règne déjà une ambiance incroyable grâce aux arbres et cette forêt très ancienne qui nous entoure.

Petit panoramique de l’arrivée au temple

 


 

Le plan de mon itinéraire randonnée (ou plutôt balade) à Niko.





 







Après en avoir prit plein les mirettes, nous avons décidé de nous rendre à la cascade Kegon

Pour cela, nous avons du reprendre le bus

 Puis grimper pendant 45 min tout en haut d’une montagne, dans une autre vallée.

 

Les petites tâches roses que vous voyez sont des cerisiers japonais en fleurs.

 

Nous étions à la fin de la fleuraison, mais la nature nous réserve pas mal de surprises.

Je vous laisse découvrir la cascade en image:


 

0 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *